monnaie

Agefiph

Ces individus, hommes et femmes, rencontrent déjà plus de difficultés à exercer une activité professionnelle. De ce fait, des aides spécifiques ont été mises en place : études de marché, choix du statut de la future structure ou encore budget prévisionnel sont ainsi établis avec l’aide d’un expert. Tout sera fait, en amont, pour que le dossier soit crédible et facilement accepté. Par la suite, les aides financières entrent en jeu, un atout indispensable pour démarrer. Gestion et suivit sont par ailleurs fait en partenariat avec le nouvel entrepreneur afin de pérenniser l’affaire.

Définition Agefiph

Seules les personnes handicapées possédant au minimum 50 % du capital de la future entreprise à naître peuvent bénéficier de ces aides. Celles-ci devront, par ailleurs, faire leur demande avant une inscription au centre de formalité des entreprises.

L’agefiph s’engage auprès des handicapés et de leurs entreprises afin de leur facilité la vie. L’action peut ainsi se faire dans le cas où la société demande un aménagement spécifique nécessaire du fait du handicap.
Les concurrents resteront les meilleures sources d’inspiration à prendre. C’est auprès des autres chefs d’entreprise que les individus désireux de créer leur affaire devront s’approcher pour avoir les conseils les plus avisés et surtout les plus proches de leurs besoins.
Lorsque le handicap survient, au cours de la vie, il faut bien souvent redémarrer son quotidien, sous un autre angle, que ce soit moralement ou physiquement, tout en tenant compte des adaptations à faire. Une difficulté supplémentaire et un stress bien plus important, qui s’amplifie par la création d’entreprise. Mais être handicapé ne doit pas être un antonyme d’ambition. C’est dans cette optique que l’organisme Agefiph agit au quotidien. La chambre de commerce, la chambre des métiers, les organisations professionnelles peuvent eux aussi apporter une aide, dans une certaine mesure, ou des conseils déjà bien utiles pour débuter un projet solide et viable.